Soft skills : ces compétences indispensables à l'âge de l'intelligence artificielle




L’histoire se répète, après la révolution industrielle et celle du numérique, nous entrons à présent dans une nouvelle révolution technologique: l’âge de l’intelligence artificielle et de l’automatisation.

Prendre part à la révolution technologique

Grâce notamment à la démocratisation de celles-ci, il est fort à parier que les robots deviendront nos prochains collègues. 

Le changement est inévitable et les entreprises ne peuvent y échapper. Les nouvelles technologies sont sur le point de bouleverser la façon dont nous travaillons. C’est une réalité. Nous avons besoin de repenser comment les marchés, les compagnies et les emplois doivent fonctionner dans cette nouvelle ère.

Ne vous battez pas contre l’intelligence artificielle, elle gagnera toujours. A la place : faites-en une force au sein de votre entreprise et prenez part à cette révolution. 

L’intelligence artificielle, un allié de taille en entreprise.

Bien que le cerveau humain représente un instrument puissant, il est bien évident qu’il ne peut prendre des décisions parfaites tout le temps. Il est impossible pour nous, humains, de stocker assez de données pour évaluer tous les différents scénarios possibles d’une situation et d’en extraire le meilleur. Ce n’est pas le cas des ordinateurs.  

En effet, l’intelligence artificielle peut traiter une base de données immense, elle apprend vite, ne dort pas, n’a pas besoin de pauses ou ne prend pas de vacances. Étant plus rentable, plus rapide et plus productive, elle représente donc un outil très intéressant pour les entreprises

Les soft skills, ces compétences essentielles que les robots nous envient.

Le monde de l’entreprise va donc changer en profondeur et l’intelligence artificielle va bouleverser l’organisation du travail. Pourtant, l’humain dans l’entreprise a toujours une sacrée longueur d’avance sur les robots. 

Face à cette mutation majeure, certaines compétences humaines deviennent essentielles en entreprise et constituent un atout considérable pour l’avenir professionnel de chacun.

En effet, à l’inverse des compétences techniques, il n’est pas possible de déléguer aux automates les compétences comportementales telles que la communication, le leadership, la créativité, l’écoute ou encore l’esprit critique. Ces « soft skills » permettent de faire face à de nombreuses situations, de gérer la diversité, de créer une dynamique de groupe ou encore de mettre en œuvre une stratégie performante. 

Elles s’avèrent également indispensables pour gérer une période de changement profond. Prenons un exemple : nombreux employés craignent d’être remplacés par des robots. Il faudra une personne qui se soucie de leurs peurs, les intègre aux changements, les écoute tout en restant transparent sur la situation. Une machine peut-elle offrir ce niveau d’empathie ou de compassion ? Probablement pas. 

C’est pourquoi on remarque un intérêt grandissant pour ces « soft skills » chez les candidats de recrutement. 

Les entreprises qui réussiront leur transformation digitale sont celles qui allieront intelligence artificielle et soft skills. Elles doivent accompagner leurs employés dans cette mutation et valoriser leurs compétences comportementales au travers de formations. 

Que vous soyez un employeur ou un employé, l’influence de l’innovation changera notre façon de travailler. L’intelligence artificielle nous rendra plus compétents, mais certainement aussi, plus humains. 

Xprience peut vous accompagner dans cette révolution technologique et vous aidez à développer vos soft skills pour plus de performance. 

Contactez-nous via notre formulaire de contact.